Les travaux de 1922 à 1982 - Qol-i-Nâder

Le site de Qol-i-Nâder se situe sur le Kôh-i-Pahlavân (« la montagne du héros »), à 5 km à l’est de Bégram. Il s’agit d’un monastère bouddhique précédé d’un grand stûpa, fouillé de mai à juillet 1939 par Jacques Meunié, alors que la fouille de Bégram reprend sous la direction de Joseph Hackin. Si le reliquaire du stûpa est encore intact, le monastère est presque dépourvu de sculptures : les découvertes se limitent donc à quelques monnaies, au contenu du reliquaire et à l’architecture du site. J. Meunié fait le rapprochement entre Qol-i-Nâder et Shotorak, qui est à proximité immédiate, afin de dater le monastère et son stûpa du milieu du iie siècle. À noter également, toujours sur le Kôh-i-Pahlavân, les fouilles du monastère bouddhique de Tépé Kalân de Jean Carl de 1940, mais dont seuls le catalogue et les plans ont été conservés.

Le plan du monastère, qui comporte un étage, est restitué entièrement grâce aux fondations et aux parties basses en pierres des murs, jusqu’à au moins 0,50 mètre d’élévation, exception notable dans une région où la totalité des murs sont en briques crues. La cour centrale, carrée, mesure 17 sur 16,60 mètres, et son entrée a été découverte murée par les fouilleurs, de la même manière qu’à Bégram (chambre 10) ou Shotorak (vestibule du monastère). La seule niche de la cour comporte un Bouddha assis, avec de chaque côté un personnage non-identifiable (des donateurs ?). Trois monnaies sont identifiées, qui correspondent à Kujula Kadphisès, Sôter Mégas et Kanishka I.

Le stûpa, d’environ 10 mètres de côté hors escalier, livre un vase en stéatite en forme de boule encore en place ; il est composé de deux hémisphères s’emboîtant l’un dans l’autre : la partie inférieure étant divisée en cinq compartiments. À l’intérieur se trouvent quatre boîtes (karaṇḍa) d’argent, contenant elles-mêmes des boîtes en or. Leur contenu varie sensiblement : pierres précieuses ou semi-précieuses (rubis, aigue-marine), perles, turquoise, corail, farine, safran ; l’une des boîtes contient un petit fragment d’os. Une monnaie, non identifiable, est découverte dans la niche du reliquaire.

Galerie d'images

Bibliographie

J. Hackin, J. Carl & J. Meunié

1959

Diverses recherches archéologiques en Afghanistan (1933-1940), Mémoires de la DAFA VIII, Paris.

DAFA © 2017 All Rights Reserved | Designed & Developed By - DAFA