Le projet de l’Institut National d’Archéologie

Au cours des trois dernières décennies, l’Afghanistan a vu disparaître pour toujours une part considérable des témoignages de son histoire millénaire. C’est dans ce contexte politique mouvementé qu’a été engagé, avec l’équipe du SCAC de l’ambassade de France et au travers d'Expertise France, un projet d’aide à la restructuration de l’administration afghane du patrimoine et tout particulièrement de l’Institut national d’Archéologie. L’objectif est d’aider l’institution en renforçant ses capacités internes sur les plans institutionnel, administratif et scientifique afin d’accomplir ses missions au service des sauvegardes patrimoniales et archéologiques. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la coopération bilatérale du traité d'amitié signé en 2012 entre nos deux pays. A court et moyen termes le but final est la mise en valeur et la protection du patrimoine afghan.

Une première mission d’expertise générale a pu être mise en place en 2015 sous la responsabilité de Madame A. Caubet (correspondante de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres). Cette évaluation a permis un diagnostic afin d’identifier de manière concertée les compétences humaines et techniques dont dispose l’INA, les difficultés qu’elle rencontre face à l'organisation de la gestion du patrimoine et ses besoins en termes administratifs, de capacité de recherches sur le terrain et de formation. En 2016, un soutien spécifique du fonctionnement de l’INA a été engagé sur la répartition des tâches avec d'une part, son Ministère de tutelle celui de la Culture et de l'Information et d'autre part avec les autres institutions nationales et internationales impliquées dans la gestion du patrimoine afghan.

DAFA © 2017 All Rights Reserved | Designed & Developed By - DAFA